youtube downloader

Découvrez le dernier disque des Sacqueboutiers: Le Jazz et la Pavane

15 juillet 2013
par

Les Sacqueboutiers – Le Jazz et la Pavane – Ref : Flora 2812

 

Avec Jean-Pierre Canihac Cornet à bouquin, Daniel Lassalle Sacqueboute, Claude Egéa trompette, Denis Leloup trombone…

« Pour moi jazz et pavane,

Dans le fond c’est tout comme

Le jazz dit « go men »

La pavan’ dit « go home » »

Paraphrasant « Le Jazz et la Java » de notre concitoyen Claude Nougaro, le « Le Jazz et la Pavane » dévoile l’heureux mariage de deux traditions effervescentes, celle du jazz et celle de la musique ancienne. Bien qu’appartenant à des époques très éloignées ces deux mouvements musicaux possèdent d’évidentes convergences.

C’est l’aspect improvisé de l’ornementation dans la musique ancienne qui la rapproche du jazz. En effet, il faudra attendre presque 400 ans pour retrouver dans l’art musical cette liberté laissée à l’interprète pour transmettre, à partir d’un sujet proposé, ses propres émotions et son imagination créatrice.

C’est pour exploiter les similitudes de ces deux styles musicaux que nous avons également choisi de mettre en valeur, dans cet enregistrement, la complémentarité des instruments utilisés. Les deux couples d’instruments, anciens (cornet,  aqueboute) et modernes (trompette, trombone), sont soutenus de la même façon par une « rythmique » spécifique, orgue/clavecin, percussion, d’une part, piano, basse, batterie, d’autre part.

Dans cet esprit, nous n’avons pas envisagé d’adapter tel ou tel standard de jazz à nos instruments anciens, dans une sorte de « crossover » inadapté. L’intérêt de notre démarche réside plutôt dans la capacité des instruments de jazz à  l’approprier les fondamentaux des musiques du Moyen âge et de la Renaissance.

Image de prévisualisation YouTube

En plus de 35 ans d’existence, l’ensemble toulousain Les Sacqueboutiers s’est imposé commel’une des meilleures formations de musique ancienne sur la scène internationale.

Considéré par les spécialistes et par le public comme une référence pour l’interprétation de la musique instrumentale du XVIIe siècle, italienne et allemande en particulier, l’ensemble collectionne les plus hautes récompenses décernées par la critique discographique.

Lorsqu’ils décident de fonder Les Sacqueboutiers en 1976, Jean-Pierre Canihac et Jean-Pierre Mathieu sont parmi les premiers à suivre une démarche qui ressemble alors à une véritable aventure, celle de la redécouverte des instruments anciens.

Rapidement, la qualité de leur travail leur vaut de participer à des enregistrements qui ont fait date dans l’histoire du disque (notamment Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi dirigées par Michel Corboz), et depuis, ils ont collaboré avec les ensembles les plus prestigieux pour interpréter des musiques allant de la Renaissance à Mozart : HesperionXXI (Jordi Savall), les Arts Florissants (W. Christie), la Chapelle Royale (P. Herreweghe), Elyma (G. Garrido) La Grande Ecurie et la Chambre du Roy (J.C. Malgoire), l’Ensemble Clément Janequin (D. Visse), l’Ensemble Gilles Binchois (D. Vellard) ou encore la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

Avec ces formations ou bien dans des programmes qui leurs sont propres, Les Sacqueboutiers se sont produits dans tous les plus grands festivals européens et en Amérique du Nord et du Sud.

L’ossature de l’ensemble repose sur le groupe des cornets et saqueboutes qui ont donné leur nom à la formation. Autour de ce noyau viennent s’adjoindre, en fonction des répertoires abordés, d’autres instruments (violons, violes, bassons, chalemies), et la voix (soliste, quatuor vocal, choeur).

Cette souplesse dans la constitution de la formation est requise par la variété des répertoires fréquentés, notamment lors de l’élaboration de programmes originaux où l’ensemble collabore avec des musicologues spécialistes dans le but de faire entendre des oeuvres nouvelles : en effet, l’un des objectifs majeurs des Sacqueboutiers consiste à participer activement à la redécouverte progressive des plus belles pages du patrimoine musical européen.

Les Sacqueboutiers ont été nommés Ensemble de l’Année aux Victoires de la Musique Classique 2008.

Image de prévisualisation YouTube

sacqueboutiers-logo

Claude Egéa – Enregistrement du Jazz et la Pavane – Limoux 2013

Denis Leloup – Enregistrement de l’album au musée du piano à Limoux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 -PROCHAIN CONCERT des SACQUEBOUTIERS

Instruments en dialogue

23 juillet 2013
21 h 00
Biarritz (église Saint-Martin)

 

+d’infos:

http://www.les-sacqueboutiers.com

CD ‘Le Jazz et la Pavane » extraits et boutique : http://www.labelflora.net/fr/catalog/jazz-pavane

N'hésitez pas à partager !

Tags: , , , , ,

Archives