Impressions – Championnat National de Brass Band CMF 2013

Impressions

Dans l’Auditorium de Lyon, ferveur, enthousiasme et excellence étaient au programme de cette journée de dimanche 3 février pour le neuvième Championnat national de Brass Band.

La preuve par neuf.

Neuf candidats pour la neuvième édition s’étaient donné rendez-vous pour se juger, se jauger en toute cordialité et surtout se retrouver.

Si les brass bands français à quelques exceptions ne s’inspirent pas pleinement de la sonorité traditionnelle anglaise, l’euphorie, so british pour ces compétitions, a traversé le Channel et a gagné le lit du Rhône en débordant les travées de l’auditorium de Lyon où près de 1500 personnes dont une part d’aficionados supportaient les musiciens sur scène.

A Lyon, l’ambiance avec cris et corne de brume s’inspirait davantage des compétitions de brass au Royal Albert Hall ou dernièrement à Montreux pour le concours de l’EBBA que de l’atmosphère feutrée de la programmation musicale habituelle de l’Auditorium.

D’ailleurs, on pouvait sentir la fébrilité du service de sécurité et des personnels d’accueil à chaque clameur ou mouvement de spectateurs.

Le mouvement brass band français, après les grands rendez-vous de Paris, Amiens et Amboise, découvre avec fierté son nouveau public.

Paris Brass Band Champion 2013

Paris Brass Band Champion 2013

Les organisateurs de la CMF, sans doute troublés par la montée en puissance des brass français, avaient eux-mêmes fait un lapsus (dit lapsus calami) en rédigeant l’affiche de cette 9ème édition. En illustration de la photo d’un Brass Band était inscrit Sterling boosting brass au lieu du Brass Band des Savoie. Le Sterling boosting brass, brass belge avait assuré le concert de gala au Championnat 2013 à Amiens.

Dorénavant, on ne s’étonnera pas lors des compétitions étrangères qu’un Brass Band français soit l’invité d’honneur.

Ce dimanche 3 février, au-delà du résultat réconfortant pour chaque ensemble, ce qui est à noter c’est le ravissement et l’étonnement du président de l’EBBA Ulf Rosenberg.  Présent à Lyon accompagné du secrétaire Carsten Hering Nielsen et du trésorier Kurt Bohlhalter, Ulf Rosenberg voit d’un bon œil et d’une bonne oreille la candidature de la France pour accueillir d’ici trois ans la Compétition Européenne de Brass Band.

Ce dimanche 3 février, au-delà du résultat réconfortant pour chaque ensemble, ce qui est à noter c’est le ravissement et l’étonnement du président de l’EBBA Ulf Rosenberg présent à Lyon accompagné du secrétaire Carsten Hering Nielsen  et du trésorier Kurt Bohlhalter qui voit d’un bon œil et d’une bonne oreille la candidature de la France à accueillir d’ici trois ans la Compétition Européenne de Brass Band. Roy Terry

Kurt Bohlhalter, Ulf Rosenberg, président de l’EBBA, Carsten Hering Nielsen et Roy Terry

L’énergie, l’engouement des musiciens participants, l’investissement de chacun, amateur ou professionnel, le sens de l’engagement sur le long terme gage de la progression, l’expérience transmise aux jeunes et maintenant l’assurance de pouvoir compter sur un large public, tout ceci traduit une maturité du mouvement brass band en France.

Un nouveau venu : Le Brass Band du Rhône

Brass Band du Rhône

Brass Band du Rhône

Le Championnat National 2013 voit l’arrivée d’un nouveau Brass, celui du Rhône qui avec un premier prix avec mention Très Bien (94,5 sur 100) en 1ère division démontre que le « pli » est pris. Le Brass Band du Rhône a été crée en mai 2012 à l’initiative de l’équipe pédagogique de l’École Lyonnaise des Cuivres. Il est composé d’un mixte entre professionnels et amateurs dirigés par le jeune trompettiste Thomas Pesquet avec Anthony Galinier, cornet principal et Nicolas Salmon à la contrebasse mib.

  • Pièce imposée Thyellene, the Battle on the Heath de Kevin Houben
  • Pièce au choix L’année du dragon de Philippe Sparke
Champs sur Marne

Champs sur Marne

Une reconnaissance : Brass Band de Champs sur Marne

Philippe Legris, pourtant un vieux de la vieille dans le milieu des cuivres, était tout ému de la première place de son brass de Champs sur Marne dans la deuxième division. Premier Prix Mention Bien (87,5 sur 100).

Philippe dirige cette formation issue de l’harmonie de cette ville de la Brie à quelques encablures de Paris. Une grande partie de ces musiciens amateurs partagent leur passion au sein des deux ensembles d’harmonie et de brass.

Une progression régulière depuis 2006 pour chaque pupitre guidé par une direction densifiée et précise qui dessine la ligne mélodique et anticipe les effets sonores souhaités.

Une belle récompense également pour Anne Aubé, responsable de l’école de Musique, qui s’investit au pupitre de baryton.

  • Pièce au choix : Labour and love de Percy Fletcher
  • Pièce imposée : Arkansas de Jacob de Hann
Brassage

Brassage

Une légère déception pour Brassage

Mathias Charton continue ses aventures multiples avec ses différents ensembles dont Brassage qui réunit en majorité de jeunes musiciens professionnels. La jeune Aurore Prieur emmène d’une parfaite maitrise le pupitre de cornets. Une dizaine de jeunes musiciennes dans tous les pupitres donne une belle image de la représentation féminine.

  • Pièce imposée – Epic symphonie de Percy Fletcher
  • Pièce au choix – Blitz de Derek Bourgeois

Une performance musicale  qui malgré  un premier prix mais avec la mention Bien (86 sur 100) ne leur permet pas d’accéder à la division « Honneur ». Le règlement de la CMF impose d’atteindre ou de dépasser la note de 90. D’où une certaine déception.

Déception car en division « honneur » seuls quatre brass sont actuellement recensés : AEolus, BBNPC, Paris Brass Band, et Brass Band des Savoie. Les contingences de chacun ne leur permettent pas d’être présents chaque année.

Une confirmation pour Paris Brass Band

En division « honneur » seuls deux brass bands étaient en lice. Les Nordistes du BBNPC et les Parisiens du PBB.

Deux conceptions différentes :

BB Nord Pas de Calais

BB Nord Pas de Calais

L’une proche de la dynamique anglaise portée par le BBNPC, avec une recherche de vibrato, non systématique, mais qui passe dans la ligne mélodique tantôt des cornets, aux altos et à l’euphonium. Une présence très marquée des parties d’altos. Le BBNPC depuis quelques éditions de championnat s’est livré à la demande de leur directeur Philippe Lorthios à la direction de chefs britanniques, Franck Renton, Russel Gray et aujourd’hui du belge Luc Vertommen, président du jury CMF 2012.

Luc Vertommen dirige le Brass Band Buizingen, consacré en novembre 2012 Champion de Belgique et qui sera présent à Oslo les 3 et 4 mai au Championnat Européen des Brass Bands.

Bien que reconnu comme  l’un des meilleurs spécialistes européens, Luc Vertommen continue sa formation et vient de se voir décerner à titre exceptionnel en 2011 le titre de Doctorat of Music Arts de l’Université de Salford (Manchester). Ses travaux traitent de la reconstitution, l’édition et le tout premier enregistrement de la totalité de la production musicale de Paul Gilson (1865-1942) écrite pour la Fanfare wagnérienne. Cette fanfare, issue de la classe d’ensemble du Conservatoire royal de Bruxelles, a joué, de 1886 à 1910, un rôle pionnier dans le développement du répertoire original pour cuivres, avec les Variations symphoniques (1903) comme chef-d’œuvre absolu.

Sa direction efficace a mené le BBNPC à quelques points du Graal avec un premier prix avec Mention Très Bien (91 sur 100). Insuffisant pour reconquérir le titre de Champion de France disputé au Paris Brass Band.

Pièce imposée – Spirif of Puccini de Hermann Palhuber

Pièce au choix – Spiriti de Thomas Doss

Paris Brass Band

Paris Brass Band

Paris Brass Band, dirigé par Florent Didier maintient son cap, après son titre glorieux obtenu en 2012 à l’Open d’Amboise devant les ensembles étrangers.

Ici, point de vibrato à l’anglaise mais un vibrato mélodique insufflé par le cornet d’Alexis Demailly. Cornet solo de l’Opéra Paris-Bastille, habitué du Bel Canto, Alexis impressionne dans les phrases lyriques, réminiscences des grands airs dans Spirif of Puccini de Hermann Palhuber (Œuvre imposée). Les motifs sont tirés des airs célébrissimes opéras – Tosca (E lucevan le stelle) – Turandot (Nessun dorma) – Gianni Schicci (solo de Lauretta – O mio babbino caro).

Le PBB autour de ce souffle s’articule sans difficulté et les passages de transitions sont empreints de force articulée autour d’un discours construit par le cornet solo. Même si Alexis s’en veut d’avoir laissé entendre un creux dans un intervalle descendant à peine perceptible par le public.

Une redoutable partie de cornet mib parfaitement interprétée par les musiciens des deux brass bands en compétition a valu à William Houssoy du BBNPC une mention spéciale de la part du jury.

Pour écouter Spirif of Puccini de Hermann Palhuber version live de 2009 à Oostende.

http://www.hermann-pallhuber.com/wp-content/uploads/2009/12/01-hermann-pallhuber_-spirits-of-puccini.mp3

L’œuvre choisie, Audivi media nocte d’Olivier Waespi est inspirée d’un Motet de Thomas Tallis (XVIème siècle), thème contemplatif que l’on retrouve dans la partie centrale de l’œuvre. Elle débute en Fanfare, dans une énergie cinétique dont la rythmique est apparentée à celle du Motet. Une série d’accords forme un contrepoint au contexte modal du Motet.

Divisée en parties dont deux sont conçues comme des concertos grosso. Le premier mettant au premier plan, un trio formé d’un trombone solo, d’un tuba mib et d’un percussionniste (4 bongos et cymbales charleston). Le second : un cornet, un euphonium et une caisse claire et cymbales charleston).

L’œuvre est dynamique et surprend à chaque instant l’auditeur. Les parties concertantes, funky, ou jazz fusion se mêlent aux déroulés de gammes acrobatiques reprises par l’ensemble des pupitres. Le compositeur souligne son admiration pour le jeu des frères Brecker, le saxophoniste Michael et le trompettiste Randy.

Portant le poids de la compétition, la jeune et talentueuse tromboniste Amélie Caron s’est fait une légère frayeur sur l’attaque de son solo, pourtant très rapidement maitrisé. Sa présence et sa sonorité ont fait la différence et ont retenu l’attention des spectateurs.

Jury Lyon

Les membres du Jury :

  • Claude KESMAECKER (France), Président du Jury
  • Jan DE HAAN (Pays-Bas)
  • Chris WORMALD (Angleterre)

Résultats par catégories :

Résultats détaillés

3e division
Classement Brass Note Mention
1 Brassaventure 85 BIEN
2e division
Classement Brass Note Mention
1 Brass Band de Champs-sur-Marne 87,5 BIEN
2 Brass band Occitania 86 BIEN
3 Brass band Accords 84,5
4 Brass band Loire Forez 81,5
1ère division
Classement Brass Note Mention
1 Brass band du Rhône 94,5 TRÈS BIEN
Excellence
Classement Brass Note Mention
1 Brass Band Brassage 86,5 BIEN
Honneur
Classement Brass Note Mention
1 Paris Brass Band 93 TRÈS BIEN
2 Brass Band Nord Pas de Calais 91 TRÈS BIEN
Brass Band Loire Forez dirigé par Benoît Meurin

Brass Band Loire Forez
dirigé par Benoît Meurin

Brassaventure Président : Pascal Fraisse Directeur Musical : Sylvain Elissonde

Brassaventure
Président : Pascal Fraisse Directeur Musical : Sylvain Elissonde

BB Accords dirigé par Cédric Rossero

BB Accords dirigé par Cédric Rossero

Brass Band Occitania dirigé par Lucas Mazères-Leignel

Brass Band Occitania
dirigé par Lucas Mazères-Leignel

La CMF annonce la 10ème édition du championnat  :

Les samedi 25 et dimanche 26 janvier 2014 à Yvetot en Normandie

+d’Infos: site de la CMF

 

 

Partager cet article...